cinema asie jet li
Asie Passion .com
Cinéma - les artistes

-[ Actrices
:: Angela MAO
:: CHENG Pei-pei
:: Xu FENG
:: Cynthia KHAN
:: Michelle YEOH
:: ZHANG Ziyi
-[ Acteurs
:: Bruce Lee
:: Jackie CHAN
:: CHEN Kuan-Tai
:: David CHIANG
:: CHOW Yun Fat
:: FU Sheng
:: Tak-Hing KWAN
:: Jet LI
:: Gordon LIU Chia-hui
:: TI Lung
:: Jimmy WANG Yu
-[ Réalisateurs
:: Cheh CHANG
:: King HU
:: Chia-Liang LIU
:: TSUI Hark

Cinéma - les Films

-[ Sorties en salle
:: Cradle 2 the grave
:: Bulletproof monk
:: Hero
:: Kiss of dragon
:: Rush hour 2
:: Shanghai Knights
:: The One
:: The Tuxedo
:: Windtalkers
-[ Best of Action
:: Armour of god
:: God of gamblers
:: Police Story
:: Police Story 3
:: Royal warriors
:: Time and Tide
-[ Best of Drame
:: Temptress moon
:: Shangai triad
:: The road home
-[ Best of Kung-fu
:: Once upon a time in China
:: Once Upon a time in China 2
:: Shaolin vs ninja
:: The disciples of Shaolin
:: The one-armed Boxer
:: [..] vs. the flying guillotine
-[ Best of Policier
:: Gunmen
-[ Best of Sabre
:: Come drink with me
:: Crouching tiger hidden dragon
:: The magic blade
:: The valiant ones

Jimmy Wang Yu

Realisateur/acteur - né en 1943 à Shanghai : A la mort de Bruce Lee, Raymond Chow tente de pallier la perte de sa grande star en promouvant Wang Yu comme le nouveau Bruce Lee.

Mais, il serait injuste et inexact de ne voir en Wang Yu qu'un ersatz ou un usurpateur. En effet, quelques annees avant le debut du regne du "petit dragon", la star du cinema d'arts martiaux, c'etait Wang Yu. Mieux : il fut la premiere star du genre.

Mais contrairement aux autres stars qui lui succederont, Wang Yu a bati sa carriere en incarnant des anti-heros. Peu sympathiques, ses personnages ne refusent jamais la bagarre, et s'y adonnent avec une sauvagerie et un sadisme hors du commun. Leur comportement lors des combats n'est d'ailleurs pas toujours tres chevaleresque : l'issue du combat ne doit pas necessairement tout a leurs qualites de combattant, et ils n'hesitent pas le cas echeant a utiliser la ruse ou a improviser des armes. Ces personnages n'arrangent en rien l'image publique d'un Wang Yu regulierement implique dans divers scandales (bagarres, beuveries.), et dont les liens avec les triades hong-kongaises et taiwamaises sont bien reels.
Le passage de Wang Yu a la mise en scene permet a ce dernier, cinematographiquement parlant, d'aller plus loin encore dans le culte de sa personnalite, et de laisser libre cours a ses extravagances et a ses fantasmes.
Wang Yu accede a la gloire en interpretant un sabreur manchot dans The One-armed Swordsman (1967), de
Chang Cheh. Wang Yu l'ignore sans doute a cet instant-la, mais le personnage du manchot sera le denominateur commun des meilleurs films de sa carriere.
En attendant, sa collaboration avec Chang Cheh lui permet, durant la seconde partie des annees 60, de devenir "la" superstar du cinema hong-kongais. Il realise (et interprete) son premier film en 1970 avec The Chinese Boxer (no.1 au box-office), film qui inaugure, peu avant Bruce Lee, le regne du combat a mains nues. Dans The Chinese Boxer, Wang Yu affronte ceux qui dorenavant constitueront ses ennemis de predilection: les Japonais.
Mais alors qu'il se trouve au sommet de sa gloire, Wang Yu prend la courageuse decision de quitter l'omnipotente Shaw Brothers, pour s'en aller rejoindre la toute nouvelle Golden Harvest de Raymond Chow, cette derniere lui offrant des conditions financieres bien plus avantageuses.
Face a ce depart, la vengeance de la Shaw Brothers s'effectue en deux temps. Tout d'abord, elle lance un soi-disant sosie (en fait, la ressemblance se limite a la coupe de cheveux !) qu'elle baptise du meme nom, Wong Yu (Wang Yu aussi, en fait). Mais loin d'etre un acteur aussi race que son illustre homonyme et predecesseur, ce dernier sera reduit pour l'essentiel de sa carriere a des roles bouffons, servant de faire-valoir aux vraies stars du genre, telles Ti Lung ou Liu Chia-hui. Puis, dans un second temps, la Shaw Brothers commande a Chang Cheh un nouveau volet des aventures du sabreur manchot, avec David Chiang dans le role (The new One-armed Swordsman). Mais pour l'heure, misant sur son statut de star incontestee, Wang Yu (le vrai !), qui doit desormais tourner a Taiwan (la Shaw Brothers empechant le tournage de films Golden Harvest a Hong-Kong), compte bien reiterer le succes qui etait le sien avant son depart de la Shaw Brothers. Pour s'en assurer, il reprend sans vergogne le personnage du manchot. Pour sa nouvelle aventure, le sabreur manchot affronte l'autre grand handicape du cinema asiatique, Zatoichi, le samourai aveugle. Afin de menager la susceptibilite des publics chinois et japonais, deux versions sont realisees, l'une chinoise (Zatoichi and the One-armed Swordsman-1971), ou le heros japonais finit par mourir, et l'autre japonaise (The blind Swordsman meets his Equal-1971), ou le sabreur chinois mord la poussiere.

Suite de l'article >>>

La filmographie >>>
La galerie d'images >>>

Article de Danguyen

Jimmy Wang Yu - acteur Cinéma HK

Les Autres Thèmes
Communiquer
-[ Recommander le site
-[ Livre d'Or
La rédaction
-[ Qui sommes-nous ?
-[ Partenariat et liens
-[ Contactez-nous
 
Copyright © 2000-2006 WebZine AsiePassion.com - Réalisation Bruckernet.com
Tous Droits Réservés. Si vous souhaitez exploiter le contenu et les photos du site, veuillez contacter le webmaster.