cinema asie jet li
Asie Passion .com
Cinéma - les artistes

-[ Actrices
:: Angela MAO
:: CHENG Pei-pei
:: Xu FENG
:: Cynthia KHAN
:: Michelle YEOH
:: ZHANG Ziyi
-[ Acteurs
:: Bruce Lee
:: Jackie CHAN
:: CHEN Kuan-Tai
:: David CHIANG
:: CHOW Yun Fat
:: FU Sheng
:: Tak-Hing KWAN
:: Jet LI
:: Gordon LIU Chia-hui
:: TI Lung
:: Jimmy WANG Yu
-[ Réalisateurs
:: Cheh CHANG
:: King HU
:: Chia-Liang LIU
:: TSUI Hark

Cinéma - les Films

-[ Sorties en salle
:: Cradle 2 the grave
:: Bulletproof monk
:: Hero
:: Kiss of dragon
:: Rush hour 2
:: Shanghai Knights
:: The One
:: The Tuxedo
:: Windtalkers
-[ Best of Action
:: Armour of god
:: God of gamblers
:: Police Story
:: Police Story 3
:: Royal warriors
:: Time and Tide
-[ Best of Drame
:: Temptress moon
:: Shangai triad
:: The road home
-[ Best of Kung-fu
:: Once upon a time in China
:: Once Upon a time in China 2
:: Shaolin vs ninja
:: The disciples of Shaolin
:: The one-armed Boxer
:: [..] vs. the flying guillotine
-[ Best of Policier
:: Gunmen
-[ Best of Sabre
:: Come drink with me
:: Crouching tiger hidden dragon
:: The magic blade
:: The valiant ones

Angela MAO

Angela MAO (MAO Ying)-actrice (nee en 1952 a Taiwan)

A la voir comme ca, le visage si doux et le sourire si enchanteur, on se dit qu'Angela Mao est l'image meme de l'epouse ideale : tendre, patiente, et devouee. Mais attention !
Qu'elle se mette a froncer les sourcils, et c'est une veritable tornade qui s'abat sur ceux qui ont ose provoquer son courroux. S'ensuivent alors coups de pied (ses techniques circulaires sont remarquables), techniques de mains, projections, et autres ciseaux volants.

Car contrairement aux autres actrices du cinema d'action hong-kongais, Angela Mao, au moment d'aborder sa carriere d'actrice, est une authentique experte en arts martiaux, plus precisement en hapkido, une ecole coreenne de ju-jitsu. Pourtant, c'est par la voie classique qu'elle apprend son futur metier, a savoir en integrant des son enfance une ecole de l'Opera de Beijing (les ecoles de l'Opera de Beijing n'ont ouvert leurs portes aux filles qu'au cours du XXeme siecle). Il lui en restera cette gestuelle et cette agilite si caracteristiques de celles et ceux qui sont passes par la. C'est en 1970 qu'Angela Mao signe son contrat d'actrice avec la toute nouvelle Golden Harvest, ce qui lui vaut d'apparaitre en 1971 dans deux wu xia pian (films de sabre), The angry River et The invincible Eight, un genre ou il n'est pas rare de voir les roles principaux occupes par des femmes. Mais c'est un pur film de boxe qui va l'imposer l'annee suivante comme une veritable superstar : Lady Whirlwind. Angela Mao devient ainsi la premiere femme (et aujourd'hui encore la seule) vedette de films de kung-fu.
Mais l'audace et la confiance de la Golden Harvest ont leurs limites. Aussi, Angela Mao n'assure-t-elle pas seule le spectacle a l'ecran, puisqu'on lui adjoint des partenaires masculins, tels Carter Huang (l'un des trois demi-dieux, le plus baleze, dans Les Aventures de Jack Burton (1986)) ou Samo Hung.
Par la suite, Angela Mao confirme son nouveau statut avec Hapkido (1972), sorte de remake feminin de La Fureur de vaincre (1972) de
Bruce Lee, plus caricatural et plus grotesque encore que son modele dans sa depiction des occupants japonais.
Jusque-la, malgre son succes indeniable, Angela Mao n'a figure que dans de modestes productions (car a cette epoque, la Golden Harvest n'en est qu'a ses debuts, et n'est pas encore cette major hong-kongaise capable de rivaliser avec les majors americaines, comme elle le fera dans les annees 80-90, essentiellement grace a
Jackie Chan). Elle interprete alors ce qui constituera le meilleur role de sa carriere (meme s'il ne s'agit que d'un second role) pour The Fate of Lee Khan (1973), sous la direction du grand King Hu, cineaste feministe s'il en est ; le combat final du film, qui l'oppose a Xu Feng, donne lieu pour le spectateur au duel le plus dechirant de l'histoire du cinema : charme tour a tour par les deux actrices, ce dernier souffre et prend partie alternativement pour l'une puis pour l'autre !
Des lors, lorsque l'on apprend que c'est Angela Mao qui interpretera la soeur de Bruce Lee dans Operation Dragon (1973), on se dit qu'il s'agit la d'une veritable consecration pour elle. Mais cette consecration n'en a que les apparences. Reduite a une trop courte apparition (lors d'un flash-back) et affublee d'une coiffure qui ne l'avantage guere, son personnage y connait une fin indigne (face a l'adversite, elle prefere se suicider plutot que de combattre).

Comme pour avec Wang Yu, cette tentative de lancement d'Angela Mao sur le marche international par la Golden Harvest echoue, ce qui se traduit pour Angela Mao par un retour aux modestes productions. When Taekwondo strikes (1973) (elle est decidement specialisee dans les arts martiaux coreens) constitue ainsi son dernier coup d'eclat. La encore, Chinois et Coreens, comme dans Hapkido, allient leurs forces face a l'ennemi commun, les Japonais. Outre Angela Mao, When Taekwondo strikes permet de voir egalement en action Jhoon Rhee, pionnier du taekwondo aux Etats-Unis.

A partir de la, la carriere d'Angela Mao decline peu a peu, la faute a des scripts insuffisants et a des metteurs en scene sans imagination ni genie. On la voit meme faire equipe avec George Lazenby (le navrant James Bond d'Au Service secret de Sa Majeste (1969)) dans Stoner (1974). Elle quitte Hong-Kong suite a Broken Oath (1977), pour poursuivre sa carriere a Taiwan, dans des productions toujours moins interessantes.

Elle se retire definitivement du cinema en 1980 lorsqu'elle finit enfin par se marier. Certes, la carriere d'Angela Mao, surtout la meilleure partie, aura ete courte. Mais ses performances dans les trois petits chef-d'oeuvre que sont Lady Whirlwind, Hapkido, et When Taekwondo strikes, justifient a elles seules le culte dont beneficie, a present encore, Angela Mao.

Article de Danguyen

Filmographie

1971 The angry River, de Huang Feng
The invincible Eight, de Lo Wei

1972 Lady Whirlwind, de Huang Feng
Hapkido, de Huang Feng

1973 The Fate of Lee Khan, de King Hu
Enter the Dragon (Operation Dragon-Warner), de Robert Clouse
When Taekwondo strikes, de Huang Feng
Back Alley Princess, de Lo Wei

1974 Stoner (idem-Scherzo), de Huang Feng
The Tournament
The Association, de Cheng Chang Ho

1976 The Himalayan, de Huang Feng

1977 Broken Oath, de Cheng Chang Ho

1979 Snake deadly Act, de Wilson Tong


Les Autres Thèmes
Communiquer
-[ Recommander le site
-[ Livre d'Or
La rédaction
-[ Qui sommes-nous ?
-[ Partenariat et liens
-[ Contactez-nous
 
Copyright © 2000-2006 WebZine AsiePassion.com - Réalisation Bruckernet.com
Tous Droits Réservés. Si vous souhaitez exploiter le contenu et les photos du site, veuillez contacter le webmaster.