cinema asie jet li
Asie Passion .com
Cinéma - les artistes

-[ Actrices
:: Angela MAO
:: CHENG Pei-pei
:: Xu FENG
:: Cynthia KHAN
:: Michelle YEOH
:: ZHANG Ziyi
-[ Acteurs
:: Bruce Lee
:: Jackie CHAN
:: CHEN Kuan-Tai
:: David CHIANG
:: CHOW Yun Fat
:: FU Sheng
:: Tak-Hing KWAN
:: Jet LI
:: Gordon LIU Chia-hui
:: TI Lung
:: Jimmy WANG Yu
-[ Réalisateurs
:: Cheh CHANG
:: King HU
:: Chia-Liang LIU
:: TSUI Hark

Cinéma - les Films

-[ Sorties en salle
:: Cradle 2 the grave
:: Bulletproof monk
:: Hero
:: Kiss of dragon
:: Rush hour 2
:: Shanghai Knights
:: The One
:: The Tuxedo
:: Windtalkers
-[ Best of Action
:: Armour of god
:: God of gamblers
:: Police Story
:: Police Story 3
:: Royal warriors
:: Time and Tide
-[ Best of Drame
:: Temptress moon
:: Shangai triad
:: The road home
-[ Best of Kung-fu
:: Once upon a time in China
:: Once Upon a time in China 2
:: Shaolin vs ninja
:: The disciples of Shaolin
:: The one-armed Boxer
:: [..] vs. the flying guillotine
-[ Best of Policier
:: Gunmen
-[ Best of Sabre
:: Come drink with me
:: Crouching tiger hidden dragon
:: The magic blade
:: The valiant ones

BULLETPROOF MONK

BULLETPROOF MONK (2003), de Paul Hunter, avec Chow Yun-fat et Seann William Scott

Arrive aux Etats-Unis en meme temps que Jet Li, Chow Yun-fat n'a pas lui non plus en cinq ans reussi a y faire la transition de l'etat d'acteur-culte a celui d'acteur populaire (deux notions trop souvent confondues, alors qu'elles ont un sens oppose), multipliant les productions sans interet dans lesquelles il n'etait que l'ombre de lui-meme. Il est aussi cependant vrai que le public americain, voire occidental, n'est toujours pas culturellement dispose a accepter un heros asiatique, a moins qu'il ne s'agisse encore et toujours d'un maitre en arts martiaux.
Justement, la seule reussite de Chow Yun-fat a Hollywood demeure Crouching Tiger, Hidden Dragon (2000), ou ce dernier interprete un expert a l'epee. Mais partageant l'affiche a parts egales avec Michelle Yeoh et Zhang Ziyi, Crouching Tiger, Hidden Dragon aura finalement peu fait pour la carriere americaine de Chow Yun-fat, si ce n'est lui donner ce qui constitue sans doute une derniere chance qui se presente donc sous la forme de Bulletproof Monk.

A l'image de The Replacement Killers (1998) ou de The Corruptor (1999), Bulletproof Monk est encore une de ces escroqueries qui pastichent le cinema d'action hong-kongais, sauf qu'ici, ce n'est non pas le polar oriental, mais le film d'arts martiaux qu'on assassine. Comme tous les realisateurs americains ignorants de ce cinema (et certains realisateurs chinois, genre le Zhang Yimou de Hero (2002)), Paul Hunter laisse la technique cinematographique prendre le dessus sur la technique martiale, alors que la seconde, comme l'ont tres bien compris Tsui Hark (Once upon a Time in China (1991)) ou Ang Lee (Crouching Tiger, Hidden Dragon), ne fait qu'enjoliver la premiere : en un mot, personne sur ce film n'etant un bon pratiquant, ce sont les effets speciaux que l'on voit a l'ouvre, ce qui laissera les fans du genre plutot dubitatifs.

Il semble en fait qu'a aucun niveau Bulletproof Monk ne se montre inventif ou surprenant, avec son histoire qui melange Les Aventuriers de l'Arche Perdue (1981), Karate Kid (1984), et Little Buddha (1994). Pis encore, le film ne s'embarasse pas trop de logique (on ne comprend ainsi donc pas tres bien ce qui dans Seann William Scott peut bien attirer Chow Yun-fat), et nous ressort les cliches cinematographiques les plus consternants, avec sa petite fille riche qui en pince pour les mauvais garcons et qui a decide de s'imposer toute seule comme une grande dans la jungle urbaine (ben voyons !) ou sa mechante de service comme de bien entendu sexy a souhait. Et bien evidemment, tout ce beau monde est detenteur d'une ceinture noire (au moins !).

Quant a Chow Yun-fat, a l'image de toute cette generation doree revelee fin des annees 80-debut des annees 90 par les Tsui Hark, John Woo, et autres Wong Kar-wai (a l'exemple de Andy Lau ou de Tony Leung Chiu-wai), il est desormais clair que ses meilleures annees se situent a present derriere lui. Sa carriere est cependant probablement loin d'etre terminee, le cinema hong-kongais manquant actuellement cruellement de releve.

Sorti dans un nombre pourtant impressionnant de salles aux Etats-Unis (l'equivalent de n'importe quelle grosse production americaine), Bulletproof Monk n'aura finalement recolte qu'a peine un peu plus de 20 millions $. Une misere en somme, a l'image du film lui-meme. Il est donc a present quasiment certain que les derniers reves de gloire hollywoodienne de Chow Yun-fat se sont envoles avec ce Bulletproof Monk.

Danguyen


Les Autres Thèmes
Communiquer
-[ Recommander le site
-[ Livre d'Or
La rédaction
-[ Qui sommes-nous ?
-[ Partenariat et liens
-[ Contactez-nous
 
Copyright © 2000-2006 WebZine AsiePassion.com - Réalisation Bruckernet.com
Tous Droits Réservés. Si vous souhaitez exploiter le contenu et les photos du site, veuillez contacter le webmaster.