cinema asie jet li
Asie Passion .com
Cinéma - les artistes

-[ Actrices
:: Angela MAO
:: CHENG Pei-pei
:: Xu FENG
:: Cynthia KHAN
:: Michelle YEOH
:: ZHANG Ziyi
-[ Acteurs
:: Bruce Lee
:: Jackie CHAN
:: CHEN Kuan-Tai
:: David CHIANG
:: CHOW Yun Fat
:: FU Sheng
:: Tak-Hing KWAN
:: Jet LI
:: Gordon LIU Chia-hui
:: TI Lung
:: Jimmy WANG Yu
-[ Réalisateurs
:: Cheh CHANG
:: King HU
:: Chia-Liang LIU
:: TSUI Hark

Cinéma - les Films

-[ Sorties en salle
:: Cradle 2 the grave
:: Bulletproof monk
:: Hero
:: Kiss of dragon
:: Rush hour 2
:: Shanghai Knights
:: The One
:: The Tuxedo
:: Windtalkers
-[ Best of Action
:: Armour of god
:: God of gamblers
:: Police Story
:: Police Story 3
:: Royal warriors
:: Time and Tide
-[ Best of Drame
:: Temptress moon
:: Shangai triad
:: The road home
-[ Best of Kung-fu
:: Once upon a time in China
:: Once Upon a time in China 2
:: Shaolin vs ninja
:: The disciples of Shaolin
:: The one-armed Boxer
:: [..] vs. the flying guillotine
-[ Best of Policier
:: Gunmen
-[ Best of Sabre
:: Come drink with me
:: Crouching tiger hidden dragon
:: The magic blade
:: The valiant ones

CHANG Cheh

CHANG Cheh (ZHANG Che) - realisateur
(ne en 1923 a Shanghai - 2002)

Chang Cheh est incontestablement une des figures majeures du cinema d'arts martiaux. Quantitativement, il a realise (ou co-realise) plus d'une centaine de films. Qualitativement, il a engendre deux sous-genres capitaux du cinema d'arts martiaux, le film de sabre mandarin et le kung-fu de Shaolin. Les films de Chang Cheh se caracterisent par un usage abondant du sang (les personnages eventres se contorsionnent, grimacent, avant finalement de tomber, mourrant dans d'atroces douleurs) et par le theme frequent de l'amitie virile. En effet, dans les films de Chang Cheh, la femme n'occupe qu'une place mineure, reduite le plus souvent au role de victime ou d'epouse devouee, d'ou une reputation de mysogyne, voire d'homosexuel, de la part de Chang Cheh. 
Autre caracteristique et qualite du cinema de Chang Cheh : sa capacite (du moins jusqu'a son declin) a creer des stars, telles Wang Yu, David Chiang, Ti Lung, Chen Kuan-tai ou Fu Sheng. Mais si les themes et les scenario des films de Chang Cheh sont propres a ce dernier, il n'en est pas de meme de ses combats, qui doivent beaucoup si ce n'est tout a leurs choregraphes, c'est-a-dire Tang Chia et surtout Liu Chia-liang. A tel point que Chang Cheh beneficie d'une reputation d'usurpateur. Cette rumeur est au moins en partie justifiee, quand on sait par exemple qu'en 1972-1973, Chang Cheh a signe ou co-signe 17 films: il est tout bonnement impossible de tourner autant de films en si peu de temps, meme a Hong-Kong !  D'autre part, la carriere de Chang Cheh commence a decliner a partir du moment ou Liu Chia-liang se brouille avec lui et le quitte pour realiser ses propres films.
C'est au milieu des annees 60 que les freres Shaw, constatant la popularite des films de samourai japonais aupres du public hong-kongais, demandent a Chang Cheh de produire des films dans la meme veine, qui mettraient l'accent sur l'heroisme chinois.  Pour illustrer cet heroisme, Chang Cheh a donc recours au sang, partant du principe qu'un veritable heros, meme blesse, doit toujours continuer a se battre. Le succes dans tout le Sud-Est asiatique de The One-armed Swordsman (1966), presentant un heros manchot et mettant en vedette Wang Yu, impose les normes d'un nouveau wu xia pian (film de sabres) mandarin, au budget plus consequent, aux costumes et aux decors plus beaux, s'appuyant sur la tradition litteraire du roman d'arts martiaux chinois.  L'impact de The One-armed Swordsman est tel qu'il transforme completement l'industrie cinematographique hong-kongaise, tournee dorenavant quasi exclusivement vers le cinema d'arts martiaux, et ce 15 ans durant, jusqu'a l'avenement de la Nouvelle Vague, dont le chef de file sera Tsui Hark. Le film permet aussi de reveler en Wang Yu une des plus grandes stars du cinema de Hong-Kong.

Lorsque ce dernier en 1970 quitte Chang Cheh et la Shaw Brothers, le premier cite lance alors le duo David Chiang-Ti Lung.
En 1970-1971, le trio Chang Cheh-David Chiang-Ti Lung place 9 films parmi les 20 meilleures entrees de Hong-Kong.  Cette hegemonie sera mise a mal en 1971 par un certain Bruce Lee, dont le Big Boss termine a la premiere place du box office, loin devant le Duel of Fists du trio magique. Le glas du film de sabres a sonne, place au film de kung-fu avec ses combats a mains nues. Pour preparer sa parade a Bruce Lee, Chang Cheh demande alors conseil a son directeur de combats Liu Chia-liang. Ce dernier lui suggere de montrer au public le veritable kung-fu (par opposition a la boxe de
Bruce Lee, qui etait en fait une synthese de differents arts martiaux non necessairement chinois), qui serait illustre par les legendes du Temple de Shaolin.
Ainsi nait le kung-fu de Shaolin en tant que sous-genre du cinema d'arts martiaux.  En 1974 sort  Five Shaolin Masters, avec une dream team composee de David Chiang,
Ti Lung, Fu Sheng et Chi Kuan-chun (et accessoirement l'inconnu Meng Fei, le cinquieme maitre donc), qui raconte l'epopee authentique des 5 survivants de l'incendie en 1736 du celebre monastere par l'occupant manchou.
La meme annee, Shaolin Martial Arts, ou le heros doit maitriser la technique du "coup de poing sans recul" (!) afin de defaire un adversaire rendu invulnerable par l'emploi du "vetement de fer" (!!), remporte un tres vif succes, en depit de son caractere pour le moins mystique.

Mais c'est avec The Disciples of Shaolin (1975), avec Fu Sheng et Chi Kuan-chun, que Chang Cheh est a l'apogee de sa carriere et de son art. The Disciples of Shaolin represente aussi le dernier grand film realise par le duo Chang Cheh-Liu Chia-liang, ce dernier le quittant peu apres.  La carriere de Chang Cheh se met alors a decliner inexorablement. Ce dernier tente bien de lancer de nouveaux acteurs, mais a ce moment-la, meme sa faculte a decouvrir de nouveaux talents semble l'avoir abandonne. Chinatown Kid (1977), avec Fu Sheng, constitue sa derniere reussite.

Article de Danguyen

Filmographie >>>


Les Autres Thèmes
Communiquer
-[ Recommander le site
-[ Livre d'Or
La rédaction
-[ Qui sommes-nous ?
-[ Partenariat et liens
-[ Contactez-nous
 
Copyright © 2000-2006 WebZine AsiePassion.com - Réalisation Bruckernet.com
Tous Droits Réservés. Si vous souhaitez exploiter le contenu et les photos du site, veuillez contacter le webmaster.