Decouvertes de l'Asie
"La recrudescence de l'Asie...
...en Occident, Phénomène de mode ou réel intérêt ?"

Sets de table

Sacs à main Depuis la fin des années 90, on assiste à une explosion de l'Asie dans le monde Occidental. Quel que soit le domaine (ou presque), si l'on veut être dans la tendance, il faut aimer l'Asie et que cela se voit .kimonos, cols mao, manteaux ornés de dragon, bagues et boucles d'oreille Yin et Yang, porte-clefs Bouddha, idéogrammes chinois .l'Asie rayonne et fascine dans tous les domaines.Bracelets

Mais le véritable domaine dans lequel l'Asie prédomine, c'est le cinéma . "Yi Yi", "Tigre et Dragon" et "In the Mood for Love" triomphaient sur les écrans et au dernier festival de Cannes, tandis que la plupart des stars et starlettes américaines luttaient pour décrocher une place médiocre au box office.

"Phénomène passager" se récrient aussitôt les pessimistes sceptiques . Passager ? Possible. Cet engouement a en effet déjà été d'actualité, particulièrement dans les années 65-75, grâce au talent, à la rapidité et à la motivation du "Petit Dragon", j'ai nommé l'immense Bruce Lee, qui en si peu de temps révolutionna à la fois la vision des occidentaux sur les Asiatiques, la manière de faire des films sur le Kung-Fu et bien sur, le Kung-Fu lui-même.

On peut tout de même se demander ce qui a ressuscité de manière si intense cette frénésie de l'Asie ? Cette fois, aucune personnalité étonnante de vitalité et de justesse n'a fait entendre sa voix. L'arrivée de l'Asie fut subtile, et ce fut avec une main de velours qu'elle s'imposa comme une culture entière, pleine de diversité, de couleur, de dit et de non-dit, de sonorité, de créativité et d'exagération.
Cette tendance a débuté par une acceptation de ces techniques cinématographiques : le 23 juin 1999 (date de sortie française), "Matrix" ouvre originale des frères Wachowski, montre au grand public, l'utilisation de câbles, sous l'oil attentif du chorégraphe Yuen Woo Ping. Mais c'est en octobre 2000, que Ang Lee réussi le coup de maître avec " Tigre et Dragon ", de faire accepter un film asiatique, à un public encore inculte face à cet art.
Mais est-ce réellement le cinéma asiatique que l'on découvre à travers ce film, ou bien un habile compromis entre l'orient et l'occident ?

Le film fut tourné en mandarin, l'action se déroule en Chine, avec costumes traditionnels d'époque et décors naturels, mais malgré cela, les plans sont lents, les scènes sont sages, ont est encore bien loin des caméras baladeuses de Hong Kong.

Ang Lee offre un film romantique pour sa conquête de la planète. Comme le dit si bien Thomas Sotinel dans "le Monde" du 04 octobre 2000 : "De ce film d'une constante beauté, s'exhale une tristesse sans amertume et le bonheur d'une histoire bien dite."

Depuis le début du nouveau millénaire, l'apparition des films HK en DVD a également largement contribué à l'intéressement du public, envers les techniques et chorégraphies diverses du cinéma chinois. L'envers du décor prend un visage plus humain, et surtout plus accessible.

L'apparition de la culture asiatique en Occident est beaucoup plus large et plus diversifié, je pourrai parler de média, de mode, de cuisine, de décoration, de
musique . si diversifié même, que cela porte à croire, que le stade de "phénomène de mode" est dépassé, et que, même si cette attirance frénétique doit s'atténuer, cette merveilleuse culture perdurera.

L'Asie est parmi nous .et c'est tant mieux !

Roseline Gay


Asie Passion
Communiquer
-[ Recommander le site
-[ Livre d'Or
La rédaction
-[ Qui sommes-nous ?
-[ Partenariat et liens
-[ Contactez-nous
 
Copyright © 2000-2006 WebZine AsiePassion.com - Réalisation Bruckernet.com
Tous Droits Réservés. Si vous souhaitez exploiter le contenu et les photos du site, veuillez contacter le webmaster