manga, film, animé
l'animation japonaise

Cinéma, aux sources de l'animation japonaise :
des années 20 aux années 50

« Autres réalisateurs des années 30 »

Le début des années 30 marque la naissance d'une industrie de l'animation japonaise qui atteindra sa maturité vers la fin des années 50. C'est la première grande époque de l'animation japonaise qui sera suivie de la seconde, celle qui va des années 60 (Tezuka Osamu, Kuri Yoji, Yabushita, etc) jusqu'à nos jours (Miyazaki Hayao, Takahata Isao, etc.).


"Une journée d'espiègleries" (1931)

En même temps qu'elle prend son essor, l'animation japonaise connaît ses premières difficultés avec la concurrence des dessins animés étrangers (majoritairement ceux de Walt Disney), ceux-ci bénéficiant d'une meilleure réputation. Il n'en reste pas moins que c'est à cette époque que se développe pour le première fois une animation typiquement japonaise qui puise son inspiration dans les contes fantastiques japonais et chinois, les légendes et récits populaires (paysans surtout) du Japon ancien et pré-moderne (13e-14e siècle / époque d'Edo) avec ses pères fondateurs : Ofuji Noburo, Murata Yasushi et Masaoka Kenzô. La MCJP leur consacre à chacun un programme spécial. Il faudra néanmoins attendre l'après-guerre pour que ces réalisateurs soient définitivement reconnus. Masaoka Kenzô, notamment, est à l'origine du premier film d'animation parlant en 1933. Ofuji Noburo crée une esthétique très personnelle en utilisant des papiers pliés (Chiyogami). Arai Kazugorô est le premier à créer un film d'animation avec des silhouettes. La princesse Kaguya (1942) et Madame Butterfly (1940) font partie des chefs-d'ouvre de l'animation d'avant-guerre.


"Une journée d'espiègleries" (1931)

Les courts métrages

"Une journée d'espiègleries" [Chameko no ichinichi] / Nishikura Kidaiji / muet / 1931 /6'

"Le renard et le raton laveur" [Kitsune tanuki tachibiki] / Oishi Ikuo / parlant / 1933/ 11'

"L'amour de Sankichi et Osayo" [Sankichi to Osayo] / Mitsuyo Seiyo / muet / 1934 / 10'

"La souris et le lion" [Nezumi to ] / Kataoka Kôtarô / 9'

"Zaemon contre les monstres" [Zaemon-bakemono taiji] / Kataoka Kôtarô / parlant / 1935 / 10'

"Norakuro, petit soldat" [Norakuro Ittôhei] / Mitsuyo Seo / 1935.

"Le devoir de Chûsuke" [Chûsuke no hôon] / Suzuki Hiroshi / 1937.

"Kintarô à l'entraînement" [Kintarô no taiiku nikki] / Suzuki Hiroshi / parlant / 1940 / 10'

"L'anniversaire du Kangourou" [Kangarû no tanjôbi] / Nogawa Masao / parlant / 1940 / 9'

"Les jeunes plumes de l'oisillon Chû " [Chûji no hane] / Suzuki Hiroshi / parlant / 1940 / 10'

"La princesse Kaguya" [Kaguya hime] / Arai Kazugorô / parlant / 1942 / 15'

<<< retour suite >>>

Pour plus d'information :
Maison de la culture du Japon à Paris
http://www.mcjp.asso.fr


Les Autres Thèmes
Communiquer
-[ Recommander le site
-[ Livre d'Or
La rédaction
-[ Qui sommes-nous ?
-[ Partenariat et lien
-[ Contactez-nous
 

Copyright © 2000-2006 WebZine AsiePassion.com - Réalisation Bruckernet.com
Tous Droits Réservés. Si vous souhaitez exploiter le contenu et les photos du site, veuillez contacter le webmaster